Partagez ce billet

Pourquoi vous devriez poser plus de questions (même si vous pensez tout savoir)

Si vous avez déjà passé plus de cinq minutes avec un tout-petit, vous avez probablement remarqué que son mot préféré est « Pourquoi ? ». Chaque fois que vous pensez avoir donné une réponse tout à fait satisfaisante, il vous bombarde d’une série de nouvelles questions, voulant continuellement comprendre autant de choses qu’il le peut. Les enfants sont si nouveaux dans le monde que tout est à la fois infiniment fascinant et déroutant, ce qui signifie qu’ils ressentent un besoin pressant de poser des questions. Après tout, le savoir, c’est la survie, et le moyen le plus rapide d’acquérir des connaissances est de poser beaucoup de questions. Mais en vieillissant, beaucoup d’entre nous perdent cette curiosité. Nous croyons que nous avons tout compris. Par conséquent, nous cessons de nous poser des questions et nous nous contentons de tirer des conclusions superficielles comme « C’est comme ça ».

Les bienfaits de réfléchir comme un enfant

Les enfants ne semblent pas aussi enclins à croire qu’ils savent tout, comparativement aux adultes. Ils prennent le temps de s’interroger sur les problèmes et ne rejettent pas les idées qui leur paraissent trop farfelues. Ils n’ont pas honte de poser des questions et ne craignent pas d’avoir l’air ignorants pour le faire. Les adultes ont beaucoup à gagner en réadoptant cette approche. Être ouvert aux nouvelles idées et reconnaître qu’il y a toujours plus à apprendre améliore grandement notre capacité de prendre des décisions éclairées dans des situations professionnelles et personnelles. Nous sommes plus réceptifs aux nouvelles possibilités et aux innovations lorsque nous sommes curieux, ce qui nous rend plus susceptibles de résoudre des problèmes et de réaliser des percées. En fait, ne pas poser de questions, c’est comme porter des œillères ; notre jugement est altéré parce que nous ne pouvons pas voir la situation dans son ensemble.

L’art de formuler de grandes questions

Il est vrai qu’il n’y a pas de question stupide mais, objectivement, certaines questions sont plus utiles que d’autres. Si vous vous demandez comment poser des questions plus précises, plus pertinentes et plus pratiques, rappelez-vous de ce qui suit.

— Les questions ouvertes promettent plus de perspicacité. Avez-vous déjà posé une question en vous attendant à recevoir une réponse juteuse et détaillée, à laquelle vous avez seulement reçu un simple « oui » ou « non » ? C’est probablement parce que votre question n’était pas ouverte. Les questions fermées ont un élément binaire et n’ont donc pas besoin d’être développées. Pour recueillir autant d’informations que possible, posez des questions qui contiennent l’un des six éléments de base (qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment).

Exemple : Au lieu de vous demander si vous aimez les bouledogues français, essayez « Quelle est votre race de chien préférée ? » ou « Pourquoi n’aimez-vous pas les chats ? ».

— Laissez les questions en susciter d’autres. Comme un enfant, si vous composez une question ouverte, vous obtiendrez probablement une réponse qui vous incitera à poser d’autres questions. C’est particulièrement vrai si vous essayez de résoudre un problème complexe, comme surmonter un défi de conception ou résoudre problème épineux. Cependant, la valeur des questions de suivi ne se limite pas aux contextes professionnels ; elles sont également très utiles pour maintenir le flux de la conversation dans les interactions sociales. Essayez simplement de ne pas être trop curieux !

Exemple 1 : Supposons que vous demandiez à votre collègue : « Que pensez-vous de cette proposition ? » Quelle que soit sa réponse, vous pouvez probablement poursuivre par « Que pourriez-vous suggérer d’autre ? » ou « Quand seriez-vous prêt à faire une présentation ? ».

Exemple 2 : Plutôt que de demander à votre ami « As-tu passé un bon week-end ? », vous pouvez en faire une question ouverte (« Qu’as-tu fait cette fin de semaine ? ») et continuer avec « Où se trouve ce restaurant ? » ou « Qui t’a accompagné ? ».

Nous adorons répondre aux questions

Que vous soyez aux prises avec des adolescents difficiles ou à la recherche d’une promotion, ou que vous cherchiez à comprendre vos finances, nos experts ont les réponses dont vous avez besoin. La bibliothèque LifeSpeak contient plus de 1500 vidéos, balados et fiches-conseils sur des sujets aussi variés que la santé, le conditionnement physique, le perfectionnement professionnel et le rôle parental. De plus, nous organisons des séances de clavardage mensuelles en ligne où vous pouvez poser des questions directement à nos experts et recevoir des réponses personnalisées, mais confidentielles. Pour obtenir des renseignements supplémentaires, il suffit d’ouvrir une session dans votre compte LifeSpeak ou de demander à votre service des ressources humaines de communiquer avec nous si vous n’en possédez pas encore un.