Demandez à un expert : Stéphanie Deslauriers à propos de la façon de trouver l’équilibre tout en étant parent

Les derniers mois ont été difficiles, surtout si vos enfants sont à la maison. Pour ceux qui tentent d’équilibrer les nombreuses exigences de la parentalité pendant cette période difficile, la séance « Demandez à un expert » de cette semaine a été l’occasion de recevoir des réponses. Nous avons invité Stéphanie Deslauriers à prodiguer des conseils sur ce sujet. Elle est psychoéducatrice de formation et auteure de passion. Depuis 2012, elle a publié plus de 10 livres – dont son premier roman littéraire qui a remporté le Grand Prix du Livre de la Montérégie en 2015. Vous l’avez sans doute aperçue sur les ondes de Télé-Québec à l’émission Format Familial, où elle participe à la chronique « Prenez un numéro » ou sur les ondes de TVA et LCN afin de commenter l’actualité. Peut-être l’avez-vous lue sur le site Les P’tits Mots Dits ou encore, sur le site educatout.com? Le moins qu’on puisse dire, c’est que Stéphanie déborde d’énergie et d’inspiration.

Voici les points saillants de notre clavardage en compagnie de Stéphanie Deslauriers. Veuillez noter que la participation de l’utilisateur est entièrement anonyme et confidentielle. 

Garder les enfants occupés pendant la journée

QUESTION — « Mon mari et moi sommes en télétravail, comment pouvons-nous occuper et distraire notre enfant de 4 ans ? »

Stéphanie Deslauriers — « En effet, c’est tout un casse-tête, n’est-ce pas ? Tout d’abord, vous pouvez voir s’il est possible d’adapter vos horaires afin que, par exemple, le matin ce soit davantage vous qui soyez avec votre enfant et l’après-midi, votre conjoint. Vous pouvez prévoir une routine stable : heure du lever, du déjeuner, de l’habillement, de la télévision, des jeux de société, de lecture, de la tablette électronique, de la collation, etc. Cette routine permettra de rassurer votre enfant qui pourra prévoir ce qui l’attend. De votre côté, lorsque vous êtes occupée et que vous ne devez pas être dérangée, votre conjoint pourra prendre la relève pour répondre aux urgences, le cas échéant.  Également, vous pouvez vous servir d’un minuteur (du type « time timer » ou encore, la minuterie sur le four ou le micro-ondes) pour montrer à votre enfant que durant X minutes, vous ne pourrez répondre à ses demandes. Dans la mesure du possible, allez profiter ensemble d’une sortie dans un parc ou la cour arrière pour faire une promenade ou du vélo. Il s’agit d’une occasion idéale pour toute la famille de respirer de l’air frais et vous dégourdir les jambes. Effectivement, il y aura plus de temps d’écran durant la période de confinement et c’est NORMAL. »

Expliquer le divorce aux jeunes enfants

QUESTION — « Mon mari et moi venons de divorcer. Comment puis-je expliquer à mon enfant de 10 ans cette transition et le fait qu’il partagera son temps entre nos deux maisons ? »

Stéphanie Deslauriers — « En fait, dans un tel contexte,  l’idéal serait que les deux parents lui parlent ensemble. Il faut avoir préalablement discuté entre adultes de la façon dont vous voulez annoncer le divorce à votre enfant. Celui-ci pourra vous poser des questions sur-le-champ ou plus tard. De cette façon, vous adopterez le même discours.

Ensuite, il faut choisir le moment propice pour manifester le besoin d’avoir une conversation à trois, un avant-midi lorsque tout le monde est calme et reposé, par exemple. Vous pouvez vous installer dans un coin confortable de la maison puis, simplement annoncer ce qui se passe : « Papa et maman ont décidé de se séparer. À partir de telle date, nous n’habiterons plus ensemble. »

Puis, il est impératif de rassurer l’enfant en lui disant qu’il n’a rien à voir dans cette décision, que ce n’est pas sa faute (souvent, les enfants ont tendance à se culpabiliser et à se responsabiliser dans ce genre de situation). Et surtout, que votre amour est inconditionnel. La séparation du couple n’entrave pas au fait que vous êtes toujours ses parents.

Dépendamment de sa réaction, vous pourrez soit vous arrêter là et rediscuter à un autre moment des modalités de garde, répondre à ses questions s’il en a, l’accueillir dans ses émotions ou le laisser vivre ces émotions seul, si c’est ce qu’il souhaite. Il importe de rester respectueux envers l’autre parent et de vous assurer que vous ferez équipe pour le bien-être de votre enfant. Bon courage dans cette grande étape de vos vies. »

Ne manquez pas notre prochaine séance « Demandez à un expert » !

Si vous n’avez pas pu assister à notre clavardage en compagnie de Stéphanie Deslauriers, vous pouvez accéder à votre compte pour parcourir la transcription. N’oubliez pas d’ouvrir une session en ligne le 23 juillet à midi, heure de l’Est, pour bavarder avec Faustin Etindele. Il répondra à vos questions sur la façon de mieux dormir. Si vous n’avez pas de compte LifeSpeak, veuillez demander à votre équipe des RH de communiquer avec nous.

Qu’est-ce que « Demandez à un expert » ?

Les séances « Demandez à un expert » permettent aux utilisateurs de communiquer périodiquement avec nos experts en temps réel et de recevoir des réponses immédiates à leurs questions pressantes. Durant ces sessions, nos utilisateurs bénéficient de conseils pratiques et faciles à suivre qui contribuent à apporter de réels changements dans leur vie. N’hésitez pas à réserver une démo pour en apprendre plus.