Partagez ce billet

Demandez à un expert : Isabelle Huot à propos de la saine alimentation

Quand il s’agit de suivre une alimentation saine, il y a beaucoup d’information contradictoire qui circule. De la caféine au sucre en passant par les bons et les mauvais gras, il est difficile de savoir ce que nous devrions consommer, ce que nous devrions couper et pourquoi. Heureusement, la nutritionniste Isabelle Huot a participé à notre clavardage « Demandez à un expert » le 18 janvier 2018 pour répondre à vos questions sur la saine alimentation. Isabelle est la référence en saine alimentation au Québec. Auteure, chroniqueuse et conférencière, elle est également une femme d’affaires chevronnée. Se taillant une place de choix dans les médias pendant 15 ans, elle a fait le saut en entrepreneuriat en 2009, une première pour les nutritionnistes au Québec.

Voici les points saillants de notre clavardage en compagnie d’Isabelle Huot. Veuillez noter que la participation de l’utilisateur est anonyme et confidentielle.

La relation du corps avec le gras et le sucre

QUESTION — « Pourriez-vous partager votre opinion au sujet du débat sur le gras par opposition au sucre ? Lequel devrait-on éviter et pourquoi ? »

Isabelle Huot — « Entre le gras et le sucre, c’est définitivement le sucre qui est plus dommageable ! (Entre le sucre et le sel, mon cœur balance toutefois). Les dernières études ont démontré qu’on pouvait manger jusqu’à 35 % de son apport calorique sous forme de gras, à condition qu’on priorise les bons gras. C’est bien illustré dans le régime méditerranéen que j’adore. Avocat, huile d’olive, noix et graines comptent parmi les bons gras. Mieux vaut comptabiliser les sucres avec 13 c. à thé (incluant les sucres cachés) à prendre au quotidien maximum (recommandation de l’OMS). »

QUESTION — « Faut-il limiter notre consommation de substitut de sucre ? »

Isabelle Huot — « Absolument, et cela pour 3 raisons 1) Ils entretiennent le goût du sucre 2) Ils déjouent le cerveau qui s’attend à une livraison de sucre qui n’arrive jamais et ensuite nous partons à la recherche de vraies sources de sucres (genre biscuits) 3) Ils affectent notre flore intestinale et crée un débalancement ce qui affecte notre santé globale. »

Des conseils sur la gestion du poids

QUESTION — « II semblerait que la gestion du poids passe d’abord et avant tout par l’alimentation. L’exercice semble principalement promouvoir la santé (physique et mentale). Quel rôle (ou %) joue l’exercice dans une perte de poids durable ? »

Isabelle Huot — « Excellente question aussi ! En fait pour la perte de poids, l’alimentation contribue à 80 %, l’activité physique à 20 %. Au maintien par contre, une grande étude américaine a démontré que les sujets qui ont perdu plus de 50 livres et qui l’ont maintenu pendant plus de 5 ans s’entrainent 5 jours par semaine. Au maintien donc, le rôle de l’activité physique est primordial. En perte de poids, c’est bon pour le moral, le sommeil, etc. »

QUESTION — « Que pensez-vous des boissons frappées lors d’une perte poids/d’un entrainement ? Est-ce bon ou non ? Est-ce nécessaire ou non ? Lorsqu’on s’entraine avec certains programmes, on recommande beaucoup de prendre des boissons frappées, mais je sais qu’il y a plusieurs compagnies qui en vendent. »

Isabelle Huot — « Personnellement je préfère de loin la saine alimentation et les boissons frappées maison (180 ml de boisson de soya, 15 ml de graines de chia, 125 ml de petits fruits, 125 ml de yogourt grec). Les boissons frappées sont des dépanneurs et rarement nécessaires. »

L’histoire avec le gluten

QUESTION — « Pourquoi le gluten est-il démonisé ? Devrait-on vraiment éviter d’en manger ? Est-ce une mode passagère ? »

Isabelle Huot — « Le gluten est attaqué de toute part et pourtant ! Il n’est dommageable que pour 5 % de la population. Les 1 % qui souffrent de maladie cœliaque et les 3 à 4 % qui souffrent d’hypersensibilité non cœliaque au gluten. Dans les autres cas, aucun avantage à le retirer. Des problèmes intestinaux sont souvent liés à un côlon irritable, une problématique qui est grandissante. Pour ce type de problème, plusieurs glucides fermentent dans l’intestin et occasionnent des problèmes (fructanes et companie) et le gluten n’est pas en cause ! En général les aliments sans gluten sont aussi plus chers et moins riches en fibres et donc moins bon pour la santé ! »

Ne manquez pas notre prochaine séance « Demandez à un expert » !

Si vous n’avez pas pu assister à notre clavardage en compagnie d’Isabelle Huot, vous pouvez accéder à votre compte pour lire la transcription. Assurez-vous d’ouvrir une session en ligne le 13 février à midi, heure de l’Est, pour bavarder avec Tim Sitt, auteur, entraîneur personnel, et thérapeute familial. Il répondra à vos questions sur une vie plus saine au travail. Si vous n’avez pas de compte LifeSpeak, veuillez demander à votre équipe des RH de nous contacter.

Qu’est-ce que « Demandez à un expert » ?

Les séances « Demandez à un expert » permettent aux utilisateurs de communiquer périodiquement avec nos experts en temps réel, ce qui leur permet de recevoir des réponses immédiates à leurs questions pressantes. Durant ces sessions, nos utilisateurs bénéficient de conseils pratiques et faciles à suivre, ce qui les aide à apporter de réels changements dans leur vie. N’hésitez pas à réserver une démo pour en apprendre plus.