Partagez ce billet

Comment le vieillissement peut-il affecter la santé mentale ?

Qu’imaginez-vous lorsque vous songez à la retraite ? Qu’il s’agisse de passer plus de temps avec des êtres chers ou de voyager à travers le monde, nous voulons tous vivre notre âge d’or avec le plus de confort et d’indépendance possible. Malheureusement, pour un nombre croissant de personnes âgées, la maladie mentale est devenue une menace sérieuse pour leur bien-être général. Selon l’Organisation mondiale de la santé, les troubles psychologiques comme la démence et la dépression touchent 15 % des personnes de 60 ans et plus, et ce pourcentage devrait augmenter à mesure que la population mondiale vieillit. Pour compliquer les choses, la gravité de ces troubles mentaux peut varier, et les traitements et les options de prise en charge disponibles sont encore très limités. Alors, que se passe-t-il réellement dans votre cerveau en vieillissant et que pouvez-vous faire pour protéger votre santé mentale ?

Le cerveau vieillissant

Tout comme le reste de votre corps, votre cerveau se transforme de façon fascinante au cours de votre vie, mais ces changements ne sont pas tous normaux. Beaucoup d’entre nous s’attendent à devenir plus distraits, maladroits et peut-être même un peu grincheux, mais les experts ne s’entendent pas pour dire que le déclin cognitif est inévitable. Avant de chercher des moyens de garder l’esprit vif, il est important de reconnaître d’abord les causes du déclin cognitif et les maladies potentielles qui peuvent en résulter.

Les causes possibles de la maladie mentale chez les personnes âgées

  • Maladie chronique, déficience physique ou douleur — Ne plus se sentir aussi vital ou capable peut avoir des effets négatifs sur votre psychisme, surtout si vous étiez auparavant très actif.
  • Deuil, solitude ou changements importants dans la vie — La perte d’un être cher ou des sentiments accablants associés au passage à la vie dans une résidence avec assistance peuvent parfois déclencher des troubles mentaux.
  • Interactions pharmaceutiques — certains médicaments ne doivent pas être consommés ensemble et peuvent modifier directement votre état d’esprit ou votre comportement.

Les maladies courantes et les troubles mentaux

  • Démence et maladie d’Alzheimer — La maladie d’Alzheimer est une forme de démence qui se caractérise par l’incapacité de se rappeler des renseignements de base et de formuler des pensées cohérentes. Ces conditions s’accompagnent souvent d’un comportement négatif, étrange ou atypique.
  • Dépression et anxiété — Il s’agit de deux des maladies mentales les plus courantes chez les adultes du monde entier. Elles peuvent être difficiles à distinguer, c’est pourquoi nous avons créé cette infographie pour vous aider à comprendre chaque condition.
  • Suicide — sans un soutien adéquat, les personnes âgées risquent davantage de développer des tendances suicidaires.
  • Maladies chroniques — Il est intéressant de noter que les maladies chroniques peuvent être à la fois une cause et une conséquence des maladies mentales. Nous avons mentionné dans un article précédent que la santé physique et mentale sont intimement liées. En d’autres termes, la négligence de l’un peut avoir des effets préjudiciables sur l’autre et vice versa.

Mesures préventives

Ces questions sont toutes déconcertantes, mais heureusement, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour éviter le déclin cognitif.

  • Restez actif, physiquement et intellectuellement. Faites des promenades, étirez-vous régulièrement, lisez des livres et faites des casse-têtes pour faire travailler votre corps et votre esprit.
  • Mangez sainement et consultez votre médecin régulièrement. Assurez-vous également de prendre vos médicaments exactement comme ils vous ont été prescrits et de signaler tout effet secondaire dès que vous les remarquez.
  • Développez des routines pour améliorer votre mémoire. Par exemple, si vous gardez vos médicaments au même endroit et les prenez à la même heure chaque jour, vous réduirez le risque d’oublier une dose.
  • Passez du temps avec des gens plus jeunes que vous. Qu’il s’agisse de membres de la famille, de collègues bénévoles, d’autres paroissiens, etc., le fait de maintenir des liens étroits avec des gens de différentes générations peut vous exposer à de nouvelles idées et expériences, et cela vous fera probablement sentir plus jeune aussi.
  • Minimisez le stress par des activités que vous trouvez relaxantes, comme le yoga, la peinture ou le chant. Le stress est lié à la dépression et à l’anxiété et, s’il se prolonge, il nuit à la mémoire et à la cognition.

En savoir plus sur la protection de votre santé mentale

Cet article ne représente qu’une petite fraction de la richesse des ressources en santé mentale contenues dans notre bibliothèque en ligne. Pour en savoir plus long sur les stratégies de promotion de la santé mentale, le soutien d’un proche souffrant d’une maladie mentale ou tout autre sujet connexe, il vous suffit d’ouvrir une session dans votre compte LifeSpeak ou de demander à votre équipe des RH de communiquer avec nous pour devenir un client.