Partagez ce billet

Comment intégrer le bien-être mental dans votre routine quotidienne

Beaucoup de gens croient à tort qu’ils sont immunisés contre la maladie mentale. Bien que certaines personnes soient plus à risque que d’autres, les troubles mentaux peuvent affecter n’importe qui à n’importe quel moment, sans égard à l’âge, à la race ou au statut social. Heureusement, il y a plusieurs choses proactives que vous pouvez faire pour maintenir la santé de votre esprit :

  • Faites de l’exercice et mangez bien. Vous tirez des effets bénéfiques considérables pour votre esprit en prenant soin de votre corps. Le stress et l’anxiété constituent deux des problèmes de santé mentale les plus courants, mais que l’on peut atténuer en faisant de l’exercice régulièrement. L’entraînement libère des substances chimiques dans le cerveau qui améliorent votre humeur et votre cognition. L’exercice et une bonne alimentation sont également connus pour freiner les envies de fumer et peuvent même aider à combattre la dépendance.
  • Jouez à des jeux ou faites des casse-têtes. Contrairement à la croyance populaire, jouer n’est pas seulement pour les enfants. Les jeux sont parfaits pour soulager le stress, contrôler les envies et même retarder les signes mentaux du vieillissement, parmi d’autres avantages étonnants.
  • Profitez des gens que vous aimez. Vos réseaux sociaux ont des répercussions considérables sur votre bien-être mental. Entourez-vous d’amis et de membres de votre famille qui vous sont chers, de personnes qui vous élèvent et vous motivent. Si vous avez un horaire chargé et que vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à vos proches, voici quelques façons de leur rendre visite. Peu importe si vous avez déménagé récemment et que vous n’avez pas encore de relations personnelles solides. Vous pouvez toujours vous joindre à un club ou assister à un événement où vous rencontrerez de nouveaux amis partageant les mêmes points de vue que vous.
  • Accordez la priorité aux loisirs. La vie est pleine d’exigences, mais si vous ne prenez pas une seconde pour vous détendre, vous allez vous épuiser. Écrivez une chanson ou un poème, crochetez un foulard ou codez une application. Peu importe l’activité que vous aimez faire, assurez-vous de lui consacrer ne serait-ce que dix minutes par jour. Cela donnera à votre esprit une chance de se reposer et de laisser libre cours à votre créativité.
  • Fixez-vous des objectifs réalisables. Si vous avez une tâche ardue à accomplir, divisez-la d’abord en objectifs plus petits et plus réalistes. Cela atténuera le stress causé par le fait de penser à la tâche dans son ensemble et vous préparera avec un plan de match accessible.
  • Profitez d’une bonne nuit de sommeil. La qualité du sommeil est cruciale pour optimiser les fonctions cérébrales et l’humeur. Une bonne nuit de sommeil améliore considérablement les activités cognitives comme la prise de décisions, la concentration sur des tâches complexes et l’utilisation du jugement.
  • Attaquez-vous de front au stress. Quelles sont les choses qui vous stressent ? La première étape pour vaincre le stress est d’identifier clairement ses sources. Par exemple, si faire des présentations au travail vous causent du stress, cherchez des moyens de mieux vous préparer et d’être plus calme pendant votre présentation. Pratiquez votre présentation, portez des vêtements confortables, utilisez des fiches, etc. jusqu’à ce que votre stress ne soit plus un problème.
  • Sortez de votre zone de confort. Bien qu’il soit généralement conseillé d’éviter le stress, il est également sain d’essayer des choses qui vous font un peu peur. Prendre un nouvel itinéraire pour rentrer chez soi ou réserver un vol aller simple vers un autre pays peut vous faire paniquer, mais l’expérimentation et l’exploration font des merveilles pour le cerveau. S’exposer à de nouveaux défis et à de nouvelles situations modifie les structures physiques de votre cerveau en formant de nouvelles connexions neurales. Inversement, le fait de s’en tenir aux mêmes vieilles routines sécuritaires incite votre cerveau à éliminer littéralement la graisse, brisant ainsi les connexions neurales inutilisées.
  • Ne prenez pas les choses trop au sérieux. Vous êtes un être humain, ce qui veut dire que vous ferez certainement parfois des erreurs. C’est tout à fait normal. C’est correct de dire que vous êtes désolé quand il le faut, de vous relever et de passer à autre chose. Au lieu de vous attarder sur le passé et de laisser le regret vous ronger, considérez ces expériences comme de précieuses leçons de vie.
  • Soyez à l’écoute de vos émotions. La façon dont vous vous sentez émotionnellement est inextricablement liée à votre santé mentale. Être submergé de vagues d’émotions intenses comme le désespoir, la fureur ou l’exaltation peuvent être un signe de maladie mentale. Il est important de reconnaître les causes de ces sentiments et les schémas qui y sont associés afin d’apprendre à y faire face correctement.
  • Demandez de l’aide. En gardant le point précédent à l’esprit, il n’y a rien de mal à demander de l’aide pour faire face à vos difficultés, en apprendre davantage sur votre santé mentale ou chercher un traitement si nécessaire. N’hésitez pas à communiquer avec un être cher ou à prendre un rendez-vous avec un professionnel de la santé mentale, car ce sera peut-être la décision qui vous sauvera la vie.

La santé mentale en milieu de travail

Le bien-être mental n’est pas quelque chose que l’on ne peut vivre que de temps à autre ; il doit être intégré à tous les aspects de notre vie pour être durable. Aucune de ces activités n’est efficace sans un effort continu où que vous soyez, même lorsque vous êtes au travail. Si vous pensez que votre employeur peut faire plus pour accorder la priorité au bien-être mental dans votre organisation, demandez à votre équipe des ressources humaines de communiquer avec nous dès aujourd’hui.