Comment gérer l’anxiété durant l’épidémie de COVID-19

Questions/Réponses en compagnie de la psychologue clinicienne, Dre Brooke P. Halpern, Psy.D., J.D

Comment les pandémies en général nuisent-elles à notre santé mentale ? 

Chaque fois quil y a un problème de santé dont nous ne connaissons pas grand-chose, le niveau de stress augmente et cest une réaction normale. Dans le passé, nous avons entendu parler du H1N1 (alias grippe A ou grippe porcine), mais il s’agissait d’une grippe et la grippe est un terme avec lequel nous étions familier. Le terme « coronavirus » est nouveau pour la plupart des gens. Ils se demandent : est-ce que mon professionnel de la santé sait ce que c’est ? Sait-on comment traiter cette maladie ? Il est tout à fait normal de ressentir une certaine peur et de l’anxiété vis-à-vis des choses inconnues. Cependant, cest notre réaction à ces sentiments qui peut être la plus préjudiciable à notre santé mentale. 

Quelles stratégies dadaptation devrions-nous adopter pour gérer le stress et lanxiété en ce moment? 

En période dangoisse, vous devriez être attentif à vos réactions et à ce qui vous convient le mieux. Voici quelques suggestions : 

  1. Faites attention aux médiasSi le fait de consulter les médias rehausse votre niveau d’anxiété ou vous empêche de dormir la nuit, vous devriez moins les regarder. Si vous devez suivre les médias, je vous recommande de vous en tenir aux sources scientifiques qui offrent des faits scientifiques réels. Pour certaines personnes, cela favorisera la baisse de leur hormone de stress. 
  1. Reconnaissez votre anxiétéRemarquez les moments où vous vous sentez anxieux, puis remettez les pieds sur Terre en prenant quelques respirations lentes et profondes. Cette action permettra de libérer des hormones qui réduiront le stress dans votre corps. Une autre option serait d’aller faire une promenade ou quelque chose qui vous ramène au moment présent grâce à lun de vos sens. Prenez une couverture douillette ou un autre article et remarquez sa texture, ou sentez quelque chose qui vous détendra. Toute chose qui vous éloignera de votre pensée anxieuse et qui vous ramènera dans le présent est la bienvenue. 
  1. Contrôlez ce que vous pouvezFaites des choses « réalisables » comme vous laver les mains, tousser ou éternuer dans le creux de votre bras, ou éviter de serrer la main des gens. Même les choses qui ne sont pas liées à la maladie, comme une tâche facile au travail, réduiront votre réaction au stress. 
  1. Entourez-vous de personnes calmesSi vous êtes entouré de personnes qui vous rendent anxieux, essayez de vous éloigner delles et cherchez plutôt à obtenir le soutien de personnes équilibrées et calmes. 

Que puis-je faire si je sens monter le niveau de panique à lidée dattraper le virus ? 

Si vous avez essayé la respiration consciente ou dautres techniques dadaptation et quil vous est difficile déchapper à vos pensées anxieuses, je vous recommande d’aller chercher laide dun professionnel de la santé mentale. 

Comment trouver le juste milieu entre se laver suffisamment les mains et ne pas en faire une tâche obsessive ?

Si le fait de vous laver souvent les mains vous rend plus calme, vous pouvez vous en tenir à cela, mais si vous le faites toutes les 15minutes, par exemple, et que cela fait monter votre anxiété, alors il est peut-être temps de demander des conseils en lien avec votre santé mentale.

Pour ceux qui souffrent déjà de troubles anxieux, toute la couverture médiatique relative à cette maladie peut devenir un élément déclencheur. Comment composer le mieux avec cela ?

Si vous souffrez déjà dun trouble anxieux, il peut réapparaître ou saggraver. Pour certains, la façon de composer avec une telle situation serait d’être plus attentif à leurs pensées. Pour dautres, il peut sagir de médicaments. Si vous souffrez dun trouble anxieux, il est particulièrement important que vous preniez soin de vous en mangeant sainement, en dormant suffisamment et en demandant de laide si cela devient impossible à gérer. 

Comment puis-je offrir un soutien émotionnel à des amis, à des membres de ma famille ou à des collègues qui ont été mis en quarantaine ? 

Certaines personnes nont pas de problème émotionnel à être mises en quarantaine, alors que pour dautres, cela peut causer beaucoup dagitation. Le mieux est de leur demander directement ce dont elles ont besoin. De petits gestes comme téléphoner, envoyer un texto ou un courriel, déposer des denrées alimentaires à leur porte sont également de bons moyens de manifester votre soutien. 

Comment parler à mon enfant du coronavirus sans le rendre anxieux ? 

Nous pensons souvent que nous protégeons nos enfants de notre anxiété, mais ils sont vraiment doués pour la ressentir. Voici quelques moyens de réduire leur anxiété, et par la même occasion la vôtre ! 

  1. Utilisez un langage adapté à l’âgeCela augmentera leur vigilance sans leur faire peur. Par exemple, nous allons nous laver très bien les mains aujourdhui. NPR a publié une superbe bande dessinée qui explique le coronavirus aux enfants dun point de vue scientifique, ce qui est un excellent point de départ. 
  1. Renforcez les bons comportements (comme le lavage des mains)Les enfants suivront votre modèle, alors donnez le bon exemple en vous lavant régulièrement les mains et en leur montrant comment le faire correctement. Lorsque vos plus jeunes sortent de la maison, mettez une petite bouteille de désinfectant pour les mains dans leur sac à dos, et assurez-vous quils savent comment lutiliser.
  2. Instruisez-vous – Le fait de vous tenir bien renseigné vous aidera à garder votre calme en présence de vos enfants.   
  1. Pratiquez-vous à répondre à leurs questionsLe fait de limiter l’accès de vos enfants aux médias pourrait contribuer à réduire leur anxiété, mais ils auront des questions et vous pouvez vous préparer à y répondre. Par exemple, les gens attrapent des germes et tombent malades, mais voici quelques moyens de les contrôler. 
  1. Ayez un plan d’urgencePensez à la façon dont vous allez gérer le fait davoir un enfant malade à la maison. Parlez à votre employeur et prévoyez comment vous pourriez travailler à domicile. Si possible, en cas de mise en quarantaine, ayez des amis et des membres de la famille à proximité. 

La Dre Brooke P. Halpern est titulaire dun doctorat en psychologie clinique de la Chicago School of Professional Psychology et dun diplôme de droit de lUniversité de Chicago. Elle a terminé sa formation post-doctorale à Deep Eddy Psychotherapy à Austin, au Texas. La Dr Halpern considère la psychothérapie comme un outil qui peut aider à créer lespace émotionnel permettant à une personne de sidentifier et de travailler sur le changement et la croissance personnelle. Elle dirige actuellement Kiva Psychological Services LLC, un cabinet privé à Evanston, dans lIllinois.