A cartoon / slash animated woman sitting in a blue bathtub beside a circular window. There are green plants beside her and a red flower.

Être toujours occupé n’a pas à être votre norme: Des conseils d’expert pour trouver du temps pour soi

Par Richard Quarisa, Spécialiste du marketing de contenu 08 août 2022

Vous vous versez une bonne tasse de café et prenez une grande respiration. C’est dimanche matin. Le calme règne dans la maison. Vous n’avez pas encore mis les pieds dehors, mais le soleil brille et vous savez qu’il fait beau. Après avoir siroté votre café tranquillement, vous sortez marcher.

Ces moments de solitude vous ressourcent. Ils vous donnent l’énergie pour traverser vos journées bien remplies et vous préparent à la semaine à venir. Pourquoi donc ces moments nous échappent-ils si souvent? Une étude menée en 2017 fait lumière sur la question: il semblerait que nous aimons être occupés, même à notre propre détriment.

Des chercheurs de Harvard et Colombia ont découvert que l’on voit le fait d’être toujours occupé comme un signe de prestige. Ils ont d’ailleurs créé une personne fictive sur Facebook et ont constaté que les gens lui attribuaient un statut supérieur et une richesse lorsque ses publications portaient sur le travail acharné plutôt que sur les moments libres. Par le fait même, l’étude confirme les recherches menées par l’Université de Chicago indiquant que nous aimons être occupés, même si cela finit par nuire à notre productivité.

« Les gens craignent l’oisiveté, et pourraient s’adonner à des activités dans l’unique but de rester occupés », énonce Christopher Hsee, professeur en sciences et en marketing comportemental de l’Université de Chicago.

Cependant, en étant constamment débordé, il devient impossible de s’occuper de soi afin de s’épanouir sur le plan personnel et professionnel. Les conseils suivants des experts de LifeSpeak seront utiles pour vous et votre entourage afin de trouver du temps pour soi et de cesser de glorifier le fait d’être toujours occupé. Grâce à leurs conseils, tout le monde peut y arriver.

 

Trouvez le temps de prendre soin de vous.

Dans son article Trouver le temps de prendre soin de soi en tant que femmes du blogue de LifeSpeak, la Dre Carly Crewe, psychothérapeute, propose des conseils pour que les femmes prennent du temps pour elles – mais ses conseils s’appliquent à tout le monde. Pendant toutes ses années à aider les femmes à trouver plus de temps pour elles, elle a appris qu’avoir plus de temps n’est pas toujours la solution.

« J’ai rencontré beaucoup de femmes qui avaient tout leur temps pour prendre soin d’elles, mais qui peinaient quand même à y arriver, indique Crewe. J’ai aussi rencontré des femmes avec une vie personnelle et professionnelle incroyablement chargée, mais qui trouvaient du temps tous les jours sans faute pour s’entraîner, méditer et écrire dans leur journal. »

Elle explique ensuite que nombreux sont ceux qui misent sur les astuces pour gagner du temps, mais qui utilisent ensuite ce temps pour tout sauf prendre soin d’eux. Par exemple, ils consacrent ce temps à des tâches ménagères plutôt qu’au divertissement. Ils négligent la juste valeur de ce temps libre et ne mettent pas leur mieux-être au premier plan.

Comment pouvons-nous faire de notre mieux-être une priorité dans notre temps libre? Crewe propose d’examiner votre horaire pour trouver les activités qui accaparent votre temps. Passez-vous trop de temps en soirée (ou le matin, ou l’après-midi) hypnotisé par votre téléphone, sur les médias sociaux, YouTube ou peu importe, juste pour avoir quelque chose à regarder? Dès que les enfants sont au lit, avez-vous l’habitude de vous précipiter devant la télévision pour regarder Netflix pendant des heures? Au début de chaque semaine, dressez une liste de choses à faire; et remarquez l’importance que vous accordez à prendre soin de vous. Cela devrait figurer dans les premières choses sur cette liste.

À mesure que vous cernez les pertes de temps dans votre horaire, remplacez-les par des activités ou des pratiques qui vous aideront à gérer vos pensées anxieuses et à prendre soin de vous. Cela se traduit souvent par profiter des matins et des moments charnières au maximum (les trajets en voiture ou en autobus et la marche, par exemple) pour méditer ou faire un passe-temps qui vous plait beaucoup, comme lire un livre ou écouter un balado. Bien sûr, une bonne partie des pertes de temps que vous trouverez dans votre horaire seront axées sur l’utilisation constante et envahissante de la technologie.

 

Échappez aux pièges numériques.

Lisa Pender, éducatrice en bien-être numérique, pose souvent une question toute simple à son public: si vous pouviez prolonger votre vie de sept ans, comment passeriez-vous ce temps? Pouvez-vous deviner les réponses les plus populaires?

« Je ferais le tour du monde. »

« Je passerais plus de temps en famille. »

« Je ferais un passe-temps que je n’ai jamais eu le temps de faire. »

Voilà les trois réponses des participants. Pender indique dans son article Le bien-être numérique, du blogue de LifeSpeak, que jamais encore quelqu’un ne lui a répondu vouloir créer plus de vidéos sur TikTok, regarder plus de vidéos sur YouTube ou participer à plus d’appels vidéo.

Tout compte fait, impossible de se passer de la technologie – et nombreux sont ceux qui ne voudraient pas s’en passer de toute façon. La technologie est incroyablement pratique et même gratifiante. N’empêche que notre relation avec la technologie moderne est complexe, et les questions comme celle de Pender ne font que le prouver. Un bon équilibre entre la vie numérique et la vie en personne peut nous permettre de profiter davantage de la vie en général et libérer beaucoup de temps pour prendre soin de nous. Voici deux conseils de Pender pour optimiser notre temps avec la technologie.

  • Utilisez votre téléphone de façon intentionnelle.
    • La technologie d’aujourd’hui a le don de nous ensorceler. Nous prenons notre téléphone avec l’intention de répondre à un message ou de consulter la météo et, sans nous en rendre compte, nous passons une demi-heure à faire défiler notre fil d’actualité dans le vide. L’utilisation intentionnelle de la technologie n’est pas chose facile. Il faut être suffisamment conscient pour réaliser que nous sommes plongés dans un abîme de technologie sans même le vouloir. Mais, avec suffisamment de pratique, vous parviendrez à vous limiter « à une utilisation intentionnelle, et à éviter la navigation sans fin à laquelle nous devenons accros et qui gêne la productivité ». Le temps que vous gagnerez pourra donc servir à prendre soin de vous.
  • Fixez des limites au numérique.
    • Il y a des jours où notre téléphone ne cesse de vibrer. Même lorsque nous le mettons de côté pour lire ou sortir marcher, nous nous laissons tenter par cette petite vibration à tout coup. Nous parvenons à l’entendre partout – dans une rue achalandée, au cinéma, à une fête d’anniversaire. Certes, les téléphones sont conçus pour garder notre attention, mais surtout pour l’attirer. « Nous sommes constamment bombardés de courriels, de textos et de notifications d’applications qui peuvent nous accabler et causer une surcharge numérique », affirme Pender. Pour y remédier, nous pouvons activer le mode silencieux sur notre téléphone durant certaines périodes de la journée ou l’éteindre, tout simplement. Si possible, nous pouvons aussi laisser notre téléphone dans une autre pièce de la maison lorsque nous voulons nous concentrer ou nous détendre. De cette façon, nous ne sommes pas tentés en le voyant.

 

En appliquant ces stratégies toutes simples, vous et votre entourage pourrez optimiser votre temps avec et sans technologie. En gros, il s’agit de voir à ce que votre temps libre vous aide au lieu de vous nuire.

 

Veillez à ce que votre repos vous revigore vraiment.

Une fois que nous avons trouvé plus de temps pour nous, il faut apprendre à nous reposer. Le problème, c’est que nous sommes nombreux à ne pas savoir ce qu’il nous faut ou à nous faire confiance.

Comme l’explique Jenny Tryansky, coach de vie, dans son article Se revigorer grâce au repos et éviter l’épuisement du blogue de LifeSpeak, « nous sommes nombreux à faire taire la partie de nous qui sait ce qu’il nous faut ». Nous pensons que les réponses se trouvent à l’extérieur, ou qu’il faut imiter les gens qui s’en tirent mieux que nous. Mais sans nous faire confiance, comment pouvons-nous savoir ce qu’il nous faut pour prendre soin de nous?

Elle ajoute que nous devons rester conscients de ce dont nous avons besoin pour nous reposer et nous ressourcer à notre manière – parce qu’il existe plus d’un type de repos. En fait, Tryansky présente sept types de repos: physique, mental, émotionnel, social, créatif, sensoriel et spirituel. Fait intéressant, beaucoup de ces catégories de repos peuvent être traitées de façon active ou passive, dépendamment de la personne.

Par exemple, le repos social peut comprendre les liens avec d’autres, car certaines personnes sont si submergées par leur vie professionnelle et familiale qu’ils ne prennent pas le temps d’aller souper entre amis pour jaser un peu. En revanche, pour les personnes qui viennent d’enchaîner une série d’activités sociales au bureau et de fêtes d’anniversaire, le repos social pourrait prendre la forme d’une fin de semaine seule à la maison pour reconnecter avec soi-même. De même, les activités comme la méditation et l’écriture dans un journal peuvent favoriser le repos mental, tout comme la course, ou toute autre forme d’exercice modérée à intense. Il revient à chaque personne de s’interroger et de déterminer quel type de repos lui convient le mieux.

Mais Tryansky vous met en garde: « il importe de comprendre la différence entre le véritable repos et la détente ».

Même si nous aimons regarder la télévision ou des vidéos sur YouTube, cela ne signifie pas que ces activités fournissent le repos nécessaire à notre corps et à notre esprit.

 

Vous voulez d’autres conseils d’experts?

Ce qui précède n’est qu’un aperçu des ressources éducatives de la bibliothèque de LifeSpeak alimentée par des experts. Pour avoir accès à tout ce que LifeSpeak peut vous offrir, demandez une démo dès aujourd’hui.

Vous avez déjà accès à LifeSpeak?

Connectez-vous sur la plateforme et inscrivez « prendre soin de soi » dans la barre de recherche pour découvrir tout le contenu connexe.

 

Partager
LinkedIn