Quatre façons de favoriser une vie familiale satisfaisante dans le cadre de la réalité de la COVID-19

Par Allison Villa, psychothérapeute agréée et experte en relations humaines

Lorsque vous reprendrez des activités en dehors de votre bulle d’isolement social, vous (et vos enfants) pourrez vivre toute une série d’émotions. En étant plus conscient sur la manière dont vous réintégrez la vie publique, vous vous sentirez en confiance en tant que famille et offrirez à vos enfants un sentiment de sécurité. Voici quelques conseils et orientations pour soulager l’anxiété, être dans un état de grâce et avoir une intention claire pendant cette transition.

1. Découvrez ce qui vous comble et faites-en une priorité

Il va sans dire que les parents, aujourd’hui plus que jamais, sont la pierre angulaire du monde de leurs enfants. Lorsque vous êtes bien ancré et que vous prenez soin de vous, vos enfants se sentent en sécurité et en confiance. Particulièrement en cette période d’incertitude, la stabilité que vous leur apportez à la maison (sur les plans émotionnel et physique), procurera un sentiment de sécurité qui les suivra lorsqu’ils s’aventureront à nouveau dans les espaces publics. Mais à quoi ressemble la « stabilité » ? Il est important de prendre soin de soi avant de s’occuper des êtres chers. Cela peut être aussi simple que de profiter d’une nuit de sommeil de qualité chaque nuit, de se nourrir sainement ou même de faire des promenades dans le quartier. Plus vous prenez soin de vous, mieux vous serez en mesure d’être présent en tant que parent, et d’être plus patient et aimant lorsque ces grandes émotions ressurgiront. 

Lorsque vous ne prenez pas le temps nécessaire de vous occuper régulièrement de vous-même, c’est à ce moment-là que le ressentiment se développe et que le risque d’épuisement augmente. Vos enfants auront plus de besoins et ressentiront plus d’émotions durant cette période. Cela est attendu et tout à fait normal. Vous devez avoir en main les outils nécessaires pour leur offrir votre soutien à ce moment-là. Aidez-vous mutuellement, votre partenaire et vous, et réservez du temps pour prendre soin de vous. L’idéal serait que chacun d’entre vous dispose d’un peu de « temps en solitaire » au quotidien afin de faire le plein d’énergie. Les soins autoadministrés vous donneront plus d’énergie et vous aideront à maîtriser plus aisément vos émotions (cela favorisera un environnement émotionnel plus stable pour les membres de votre famille).  

Demandez-vous : de quoi avez-vous besoin chacun pour vous ressourcer en ce moment ? À quoi ressemble l’emploi du temps des membres de la famille ? Par exemple, un besoin de plus de sommeil, de discussions avec les amis, de promenades dans le quartier tous les deux jours, etc.

2. Gardez ce que vous aimez

Au lieu de « reprendre » vos habitudes d’avant la COVID-19, faites des choix intelligents sur la façon dont vous voulez construire votre vie désormais. Pensez au temps que vous avez passé avec les membres de votre famille. Bien qu’il y ait eu de nombreux défis à surmonter, il est probable qu’il y ait eu aussi quelques points positifs. Prenez le temps de bien réfléchir à chacune de vos activités lorsque vous les réintégrez à votre horaire. Est-ce une activité qui favorise votre épanouissement ? Vous avez peut-être aimé avoir moins de responsabilités sociales, ce qui a laissé plus de place à la spontanéité en famille. Ou alors, vous avez aimé faire du télétravail qui vous a permis de passer plus de temps avec votre famille. Ne faites pas les choses machinalement, faites des choix réfléchis. Il s’agit d’une occasion de créer les bases d’une vie idéale.

Demandez-vous : quelles sont les activités et les habitudes que vous voulez garder dorénavant ? Qu’aimez-vous de votre style de vie lié à la COVID ? 

3. Accepter les défis

Le fait que les membres de la famille sont réunis 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, peut amplifier les défis de la vie et des relations. Il y a peut-être un aspect de votre travail que vous n’aimiez pas avant, mais qui vous apparaît désormais une occasion idéale d’apporter un réel changement dans votre vie. Ou alors, vous n’avez pas fait assez d’activité physique et vous souhaitez désormais faire de votre santé une priorité. Peut-être vous vous êtes rendu compte que vous avez passé trop de temps à parler de tâches domestiques avec votre partenaire, et vous voulez réserver plus de temps pour un échange constructif en couple. Cette pandémie a permis de mettre au jour les besoins dans certains domaines qui  nécessitaient (probablement) une attention particulière auparavant. Le moment est venu de réexaminer vos valeurs, votre liste d’impératifs, et de prendre des mesures pour faire des petits ou de grands pas vers le changement. Accepter les défis est une occasion d’épanouissement personnel et de mener une vie plus satisfaisante pour vous et les membres de votre famille.

Demandez-vous : quel est l’aspect lié à l’isolement social que vous n’aimez pas ? Qu’est-ce qui a été mis en évidence ? Quels changements pouvez-vous apporter afin de mener une vie plus satisfaisante ?

4. Abandonner les aspects dans votre vie d’avant la COVID qui ne fonctionnaient pas

Il est fréquent de faire des choses dans la vie parce qu’il est « attendu de nous » de les faire. Vous avez maintenant la possibilité de choisir les aspects que vous désirez garder dans votre vie à la fin de ce confinement. N’oubliez pas de ne choisir que les aspects qui en vaillent la peine. Mettez de l’ordre dans votre vie. Faites-le de façon intelligente en toute connaissance de cause. Si un aspect de votre vie vous apparaît comme un « devoir », posez-vous la question sur la raison de sa présence dans votre vie d’avant et s’il est essentiel dans votre vie future. Si vos enfants sont assez âgés, ils aimeront prendre part à cette conversation. Leurs honnêteté, sagesse et perspicacité peuvent apporter un point de vue utile.

Demandez-vous : quel aspect ne vous manque pas dans la vie d’avant la COVID ? Quelles sont les personnes ou activités présentes dans votre vie par « obligation » ? Si vous n’aviez plus jamais à faire une telle chose, comment vous porteriez-vous ?

Résumé

Si en tant que parents, vous adoptez une pratique de soins autoadministrés régulière, vous serez plus en mesure de contrôler vos actions et de fournir une base solide pour soutenir vos enfants au moment de réintégrer la vie publique. En réfléchissant au mode de vie lié à la COVID, vous pouvez prendre connaissance des aspects positifs que vous pouvez conserver, ainsi que les défis surmontés que vous pourrez choisir de laisser tomber. Cette compréhension favorisera l’adoption d’une attitude plus volontaire et intelligente qui vous permettra de construire une vie future. Cette clarté et cette conscience de soi vous habilitent comme parents tout en réduisant votre anxiété et en favorisant un environnement serein pour toute la famille. 

Allison Villa est psychothérapeute agréée et experte en relations humaines dans un cabinet privé à Toronto, au Canada. Elle est fondatrice du House and Hook, une plateforme en ligne spécialisée dans le maintien de l’épanouissement des couples tout au long de la vie parentale. En tant qu’épouse et mère, elle comprend que l’éducation des enfants affecte la relation romantique et les défis auxquels les parents modernes sont confrontés., Allison offre la pratique de la thérapie virtuelle, des cours en ligne, des retraites, et un programme d’adhésion mensuel, cette « authentique maman » combine son expérience personnelle et professionnelle pour apprendre aux couples occupés à vivre délibérément et à utiliser des stratégies simples et efficaces pour renforcer leur relation  Allison a participé à Breakfast Television, CBC Radio, Global News Radio, ainsi qu’à de nombreux balados et blogues.